Entrepreneuriat

Leçon n°6 : Faites connaitre votre projet !

C’est parti pour la leçon n°6 pour devenir un faiseur : « Comment faire connaître votre projet ? ».

En tant qu’entrepreneur, nous sommes très souvent limités dans nos actions par le budget. Alors quand il s’agit d’investir pour communiquer et faire connaître notre produit ou service au plus grand nombre avec un budget proche de zéro, il faut ruser et trouver des moyens créatifs et peu couteux : c’est ce qu’on appelle le Growth Hacking.

Voici un palmarès des 3 meilleures actions de communication que nous avons testées chez OptiMiam.

  1. Growth Hackez des émissions sur Twitter

En Juillet 2015, M6 diffusait l’émission « Gaspillage Alimentaire : les chefs contre attaquent »  afin de sensibiliser les spectateurs à ce fléau. A cette date, nous n’avions pas encore lancé l’appli. Nous finissions à peine de tester notre MVP, mais l’occasion était trop belle pour ne pas se servir de cette émission pour faire parler de notre service. Pour cela, nous avons tout simplement utilisé ….Twitter !!!


La stratégie était simple : nous nous sommes fixés pour objectif de répondre à chacun des tweets des internautes consternés par ce phénomène du gaspillage alimentaire qu’il découvrait durant l’émission.

Ainsi à chacun des tweets, nous répondons un message de ce type : « Pour vous mobiliser contre ce gaspillage et agir, testez l’appli OptiMiam www.optimiam.com ».

A la fin de l’émission, le #GaspillageAlimentaire était N°1 dans le Top Tweet en France et nous en avons profité pour retenir l’attention d’un public sensibilisé à notre cause.

Retrouvez dans cet article http://bit.ly/2AhHFog tous les détails sur les résultats chiffrés de notre growth haking.

  1. Surfez sur la vague Pokémon Go

En Juillet 2016, le phénomène Pokémon Go débarquait à Paris. Le principe est de parcourir les rues qui vous entourent et d’attraper un maximum de Pokémons grâce à votre smartphone. D’après nous, les chasseurs de Pokémons peuvent devenir de véritables chasseurs du gaspi ! 


Dans notre cas, nous avons identifié les Pokéstops (lieux géographiques où les joueurs se rendent pour gagner des bonus de Pokémon Go) proches de 6 commerçants partenaires. Puis avec 1€, nous avons attiré plus de consommateurs en 30 min qu’en une journée !!!

Nous avons déposé un leurre (un module qui attire les Pokémons autour des Pokéstops durant 30 minutes) sur chacun des Pokéstops, ce qui nous a valu la visite de 30 à 50 chasseurs sur chacun de ses endroits stratégiques.  Pendant qu’ils chassaient, nous avons échangé avec eux sur Pokémon et expliqué notre démarche avec OptiMiam en leur proposant « une promotion Pokémon Go » chez nos commerces à proximité.

Notre action Pokémon Go a dépassé nos espérances. Nous n’aurions jamais pensé réussir à réduire notre coût d’acquisition de 80%. Plus qu’un jeu, Pokémon Go est un véritable canal d’acquisition.

Pour en savoir plus cette opération marketing local, je vous invite à lire l’article : http://bit.ly/2AiwhIV.

  1. Repensez le street marketing

En Octobre 2016, chez OptiMiam nous lancions notre nouveau produit l’OptiBox « box surprise avec des invendus du jour » chez les commerçants du 10ème arrondissement parisien. Pour promouvoir cette box, nous avons décidé d’aller au contact de nos potentiels utilisateurs en utilisant la bonne vieille méthode du flyering pour leur annoncer la bonne nouvelle avec un sourire.

OUI, le flyering a pour réputation d’agacer le passant et lorsque qu’un piéton au grand coeur en accepte un, c’est à peine s’il en lit quelques mots avant de le jeter dans la poubelle, quelques mètres plus loin…

Alors ces flyers que les gens n’acceptent pas, autant tous les jeter à la poubelle dès le départ non? C’est précisément ce que nous avons fait…

On a donc eu l’idée de froisser nos flyers et de les mettre dans une poubelle pour les distribuer à la sortie du métro aux heures de pointe. Notre phrase d’accroche : « Avez-vous envie de manger responsable pour 1€ ? ».

Cette démarche originale et décalée a eu le mérite de retenir l’attention des passants qui se sont arrêtés pour nous écouter leur parler de l’OptiBox. Notre taux de captation est passé de 10% à 40% et notre taux de conversion (téléchargement de l’appli) est passé de 1 à 3% !

Cet article http://bit.ly/2CAzf0i vous détaille les coulisses de cette opération de street marketing.

Voici donc quelques moyens pour faire connaître votre produit ou service avec un budget proche de zéro. A vous d’être créatif pour atteindre votre objectif.

Découvrez plus d’informations sur les techniques de Growth Hacking dans ma vidéo gratuite : http://bit.ly/2lQlukH.

A très vite pour la prochaine leçon.

Raodath